Loopy Johnny de cuir

​Poème libre ayant surtout servi de prétexte à tester ce nouvel instrument dont la discrétion est un avantage certain quand on est au camping …

Loopy Johnny de cuir
Me fera tressailir
Venant implacablement
S’abattre lentement mais fortement
Sur mes fesses et mes cuisses
Offertes au sacrifice
D’une longue torture
Les ornant de cruelles zébrures
En 7 séries de 7 coups
Plus un dernier en surcoût
Frappe vraiment cinglante
Pour un total de cinquante

Loopy Johnny fait « maison » avec une corde à sauter en cuir en un morceau de tuyau ramassé sur une plage.
Si l’instrument garde son nom sympathique, sa morsure, toujours assez silencieuse, reste vraiment cruelle, mais je suis assez déçu par la « faiblesse » des marques qui ne reflètent pas vraiment la douleur endurée.

Auteur : ju-X

Mari et esclave de Maîtresse Effe

3 réflexions sur « Loopy Johnny de cuir »

Les commentaires sont fermés.