Le placard

Acrostiche sur 9 pieds et 3 rimes identiques sur 3 vers

Les bras attachés sans compromis
Esclave bâillonné et soumis
Pendant qu’Elle reçoit ses amies
L‘esprit tendu, rester immobile
Alors qu’Elle approche, volubile
Corps offert, vulnérable et docile
A la nouille toujours encagée
Révélé au regard stupéfait
D‘une amie au sourire enjoué

Le fameux placard vu sous 3 angles :
de gauche, de face et de droite.
En espérant que ce poème devienne un jour réalité et que j’y sois attaché et enfermé pour y être révélé à une de ses amies …

Auteur : ju-X

Mari et esclave de Maîtresse Effe

2 réflexions sur « Le placard »

  1. T’attacher et t’y enfermer, j’en ai le projet dès samedi puisque nous accueillons une de mes amies. Mais de là à ouvrir le placard devant elle, je crains que cela n’attende encore un peu… Elle est ouverte, mais peut-être plus que moi ?!?

    J'aime

Les commentaires sont fermés.