Hydromel

Acrostiche – 8 pieds, 8 ver(re)s

Hyptonique et grisant breuvage
Yunnan subtil de son urée
Divine où je vais m’abreuver
Rêve d’un réel esclavage
Où l’on repousse des limites
Moment de vraie domination
Et de réelle soumission
L‘ivresse est vraiment inédite.

Juste une photo du récipient dans lequel j’ai dû lapper puis boire le nectar de ma Déesse. Expérience vraiment très humiliante mais loin d’être enivrante. Il va falloir que je m’habitue … mais j’aime lécher les quelques gouttes de ma Déesse afin de la nettoyer.

Auteur : ju-X

Mari et esclave de Maîtresse Effe

Une réflexion sur « Hydromel »

Les commentaires sont fermés.